R & T
>

NHT

2014 - 2016

Formation et entraînement des équipes chargées de la mise en œuvre des hélicoptères sur les plateformes navales

Les essais et entrainement en mer aux manœuvres d’hélicoptères se font de plus en plus rares et ont un coût très important. Les  équipiers en charge des manœuvres d’hélicoptères ont une formation très courte pour leur apprendre les bonnes pratiques et les bons gestes à appliquer.

DCNS a souhaité développer un nouvel outil pédagogique moderne et attractif au profit des équipes de plateforme hélicoptère des navires de combat. Cet outil est un simulateur multi-acteurs qui a pour but de former et entraîner les équipes aviation pour la mise en œuvre des hélicoptères dans des conditions réalistes. Il permet de créer de nombreuses possibilités de scénarios d’entraînements notamment les cas non-conformes qui vont générer du danger.  Il permet également d’économiser le potentiel des navires et des hélicoptères. Ce simulateur a permis par ailleurs de démontrer le potentiel de la réalité virtuelle pour les simulateurs pédagogiques.

NHT photo

Les avancées technologiques apportées par ce simulateur sont la collaboration entre l’ensemble des acteurs de la simulation, la mise en immersion de l’apprenant entraîné sur la plateforme virtuelle en mouvement, la capture des gestes et reconstruction temps réel d’un avatar réaliste, ainsi que la reconnaissance de gestes de l’apprenant. L’évolution possible des composants technologiques et des scénarii employés est également un atout pour ce simulateur.

L’architecture du simulateur  se décompose en quatre zones :

NHT illustration

  1. La plateforme d’aviation virtuelle où un directeur de pont d’envol apprenant, est immergé dans un casque de réalité virtuelle, les mouvements de son corps sont acquis à partir d’un système de caméras optiques. Cet acteur est chargé des manœuvres d’hélicoptère sur la plateforme virtuelle principalement le décollage et l’appontage.
  2. La passerelle d’aviation virtuelle où un officier chef de quart aviation apprenant, responsable des opérations est devant son poste de travail virtuel, inspiré de celui des frégates FREMM. Il est doté d’un écran avec une vue sur la plateforme d’aviation virtuelle depuis la passerelle et d’un écran restituant les informations du tableau de bord (évolution du navire, conditions météorologiques, etc).
  3. Le poste animateur/instructeur permet à celui-ci de paramétrer le scénario qui va se dérouler (conditions climatiques, incidents, etc) et de suivre puis valider les gestes du directeur de pont d’envol apprenant.
  4. Les postes observateurs permettent de suivre l’ensemble des opérations du pont d’envol et du poste de chef du quart aviation.

Le simulateur actuel illustre la formation et l’entraînement de l’équipe AVIA sur un scénario simple, avec un hélicoptère NH90 sur frégate FREMM avec des conditions météorologiques variables (état de mer, houle, vent, pluie, visibilité,…). Le scénario est divisé en différentes étapes de mise en œuvre du décollage et de l’appontage de l’hélicoptère. Il peut se dérouler selon un mode formation ou un mode entraînement. Le mode formation active l’affichage d’une silhouette « fantôme » qui enseigne à l’utilisateur les bons gestes à exécuter lors des opérations. Le mode entraînement se déroule sans l’aide de la silhouette fantôme, le module de reconnaissance de gestes valide le geste reconnu sans l’intervention du formateur.

Enfin, en fin d’année 2015, DCNS a conduit une expérimentation sur le simulateur NHT  pour évaluer l’éventuelle relation entre cybersickness et mouvements de plateforme perçus dans le casque de réalité virtuelle.

Nous contacter

02 43 59 46 20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rue Marie Curie
53810 CHANGE

>
Retour haut