Naval
>

Genesis, ARPI et DISCERN : la réalité virtuelle et augmentée sur les chantiers de construction

2014 - 2018

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont de plus en plus utilisées surles chantiers, qu’ils soient navaux ou btp. Elles permettent d’intégrer et superposer des éléments virtuels à un environnement réel. Le recours à la réalité mixte rend possible l’interaction avec des objets 3D dans notre espace tangible. Cela procure une diminution des risques de non-conformité, un gain de temps, une meilleure organisation et un suivi en temps réel

La réalité virtuelle et augmentée pour l’aide à la construction et au contrôle sur les chantiers

 

Un projet de recherche et développement de notre laboratoire CLARTE du nom de Genesis a été développé de 2014 à 2016 pour les Chantiers de l’Atlantique (ex STX). Il visait à aider et assister les opérateurs lors des étapes de montage, de contrôle de complétude et de qualité pour des navires, notamment de croisière, plus sûrs, plus économes, moins polluants et plus intelligents. Nous avons fait le choix d’une application de réalité augmentée sur tablette, affichant la maquette numérique en superposition à l'environnement. Ce procédé permet de détecter rapidement des erreurs de montage. Cet outil de  Conception Assistée par Ordinateur, allié à la réalité virtuelle et augmentée, englobe un certain nombre de fonctionnalités métiers comme la recherche d'une référence de pièce et l’affichage de la zone où se situe la pièce, la traçabilité de l'état de montage, le filtrage selon les types de pièce et la prise de photos entre autres. 

genesis

Dans un second temps, nous avons souhaité rendre ce concept plus opérationnel et ainsi pré-industrialiser cette solution de réalité augmentée, en prenant en compte les évolutions matérielles et les nouvelles demandes des clients. Durant ce projetARPI (2017-2018), nous avons réalisé des tests sur le casque Hololens afin d’évaluer les performances du tracking et son impact sur la précision du calage réel/virtuel.

Notre réussite a conduit à la création de la société lavalloise DISCERN, en partenariat avec VINCI Construction et les Chantiers de l’Atlantique, afin de déployer la réalité augmentée (RA) sur les chantiers de construction et réduire la fracture numérique entre terrain et bureau.  La RA superpose alors des plans numériques sur des constructions à l’instant T, afin de vérifier et mettre au point la conformité, par exemple, des équipements. 

La réalité augmentée est ainsi utilisée sur de nombreux chantiers, notamment sur celui de la rénovation du court de tennis Philippe-Chatrier à Roland-Garros en BIM. Un article ici

 

 

Nous contacter

02 43 59 46 20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rue Marie Curie
53810 CHANGE

>
Retour haut